Une vallée où la Foi est Reine - Diocèse de Sion - Valais


heremence-logo

Paroisse d’Hérémence

Secrétariat de la paroisse Saint-Nicolas d’Hérémence
Rue de la Lay 2
1981 Vex
Genolet Irène – 027 207 25 51
paroisses.ehv@gmail.com

Mercredi: 08:30 – 11:30 / 13:30 – 17:00
Jeudi: 08:00 – 11:30

Horaire des messes

Intentions de messe
Les intentions sont à envoyer ou à déposer à la cure d’Hérémence. Elles peuvent être données à la sacristie de l’église ou des chapelles (uniquement aux heures des messes). Si l’on souhaite qu’elle soit annoncée et affichée, la demande d’intention doit parvenir 2 semaines avant la date désirée de la célébration. (pas d’intentions à l’avance pour les messes de semaine). Personne de contact: Mayoraz Fabienne 079 412 05 01

Historique
Depuis le commencement du XIIème siècle, un prêtre était à disposition des Hérémençards pour le service religieux mais ils étaient alors paroissiens de l’église Saint-Pierre-Hors-les-Murs de Sion. Les offices avaient lieu dès 1211 à la chapelle Saint-Michel qui fut construite sur un ossuaire et fit l’objet de deux agrandissements.

Vers 1250, Hérémence se détacha de cette dernière paroisse pour faire partie de celle de  Vex. Il y avait alors un desservant et un vicaire. En 1432, Hérémence demanda à former une paroisse indépendante et, pour obtenir gain de cause, un procès de six ans fut nécessaire.

C’est donc le 11 septembre 1438, sous le pontificat d’Eugène IV et sous l’épiscopat de Guillaume de Rarogne que fut érigée la paroisse Saint-Nicolas d’Hérémence.

En 1760, l’Abbé Antoine Clivaz constata que l’église ne correspondait plus à la densité de population existante. Sur le terrain légué par un paroissien fut construite de 1768 à 1788 une   nouvelle église avec l’aide bénévole et financière de la population.

En 1961, la paroisse formula une demande aux autorités en place afin de l’aider à construire une nouvelle église, l’ancienne ayant été fragilisée suite au tremblement de terre de 1946 et c’est en 1967 que l’ancienne église est démolie et les travaux débutèrent en 1968.

Le projet qui fut choisi est celui de l’architecte Walter Föderer qui a imaginé, dans la cuvette réservée à la construction, un rocher tombé à cet endroit. Dans ce rocher, il a sculpté une église en lui donnant  les formes découpées et irrégulières qu’imposent le terrain.

 D’une capacité de 1500 places dont 500 assises, d’une hauteur de la place du village au sommet du clocher de 37 mètres, la nouvelle église fut consacrée le 31 octobre 1971.

 Il est enfin à noter qu’en plus de l’église paroissiale il existe également des chapelles à Euseigne (Saint-Georges), à Pralong (Saint-Barthélemy), à Riod (St-Sébastien), à Hérémence (Saint-Quentin), à Mâche (Sainte-Barbe), à Ayer (Présentation de Marie), à Prolin (Saint-Antoine), au Chargeur (Saint-Jean-Baptiste).

Sources :   Hérémence, notices d’archives et souvenirs, Camille Dayer  /  Annales valaisannes